General Cover, le partenaire des professionnels de l'impression

Profitez-en !

Livraison offerte à partir
de 180,00 € d'achats !

Destructeur de document

On l'appelle encore "déchiqueteuse de papier" ou "broyeur", et le croisons parfois au bureau, chez le médecin, dans les institutions... Ce petit appareil, qui a su évoluer vers des modèles très design au fil des années, n'est pas qu'esthétique : il peut aussi vous éviter d'être victime d'une pratique criminelle de plus en plus fréquente. En savoir plus

L'usurpation d'identité

En 2012, après les cambriolages, c'est la deuxième infraction la plus commise en France. Et, si elle est si prisée par les malfrats, c'est qu'elle est malheureusement extrêmement pratique à mettre en oeuvre : il n'y a parfois qu'à faire les poubelles pour trouver des papiers contenant des données personnelles !

Les conséquences peuvent être désastreuses pour une personne en étant victime : achats en ligne non souhaités, vidage de comptes, usurpation de droits administratifs, voire commission de délits... Ce sera à vous de démontrer votre bonne foi aux différents organismes, une tâche ardue qui peut en plus prendre du temps (parfois plus d'un an !) tout en vous privant de vos droits sur cette longue période.

Et les victimes sont nombreuses : ainsi en 2013, 8% des Français déclaraient avoir subi une usurpation d'identité sur les 10 dernières années. Chaque année, ce fléau concernerait 213 000 personnes en France.

Pourtant, s'en protéger est simple, grâce à des solutions faciles à mettre en place, et pas nécessairement coûteuses.

Protégez vos données personnelles !

Quelques actions simples au quotidien permettent de protéger vos informations :

  • ne jetez jamais vos documents tels quels à la poubelle : détruisez-les,
  • assurez-vous que l'on ne puisse pas vous dérober votre courrier : si vous déménagez, pensez au service de réexpédition de La Poste,
  • ne divulguez jamais vos informations bancaires ou personnels par téléphone si vous n'êtes pas sûr(e) de l'authenticité de l'appel : en cas de doute, demandez le numéro, vérifiez-le sur Internet, puis rappelez-le éventuellement,
  • détruisez les photocopies de vos papiers lorsque vous n'en avez plus l'usage ; de même, vérifiez systématiquement que vous n'oubliez rien dans les photocopies à usage de tous,
  • évitez de stocker vos informations personnelles sur vos appareils mobiles (téléphone, tablette, ordinateur...) souvent dérobés,
  • ne saisissez jamais vos données personnelles sur Internet avant de vous être prélablement assuré(e) que l'ordinateur et le site sont sécurisés, et surtout, que le demandeur est légitime.

Si vous êtes bailleur d'un appartement et demandez des dossiers à vos visiteurs, faites de même pour leur données : détruisez-les. Si vous êtes une entreprise, vous avez l'obligation de garantir la sécurisation des données personnelles de vos employés et clients : à vous de mettre en place un processus pour vous en assurer.

Pour résumer, pour se protéger d'une usurpation d'identité, il faut :

  • stocker ses documents personnels dans un endroit approprié et sécurisé (ne jamais les laisser dans une voiture ou à la vue de tous, même au travail ou à la maison),
  • lorsque ces documents n'ont plus à être utilisés, il faut préalablement les détruire avant de les jeter, de façon à ce qu'ils ne soient plus lisibles ou reconstituables.

Les destructeurs de document

C'est là qu'ils interviennent. Existant en plusieurs types de coupe, adaptés à des besoins de sécurité et de capacité variés pour le travail ou la maison, ils permettent de déchiqueter les documents papier, voire d'autres supports (CD, DVD, clés USB, disques durs, smartphones, cartes SIM...). Ils sont classifiés en 7 niveaux de sécurité pour chacun des 6 supports de données possibles, tous définis par la norme DIN 66399. Ces supports sont :

  • Type P : représentation de l'information grandeur nature (documents imprimés sur papier...)
  • Type F : représentation de l'information de taille réduite (microfilms...)
  • Type O : représentation de l'information sur supports de données optiques (CD, DVD...)
  • Type T : représentation de l'information sur supports de données magnétiques (disquettes, cartes de crédit...)
  • Type H : représentation de l'information sur disques durs avec supports de données magnétiques (disques durs externes...)
  • Type E : représentation de l'information sur supports de données électroniques (clé USB...)

Pour en savoir plus sur la norme de sécurité DIN 66399, consultez notre article sur le sujet.

Confirmation d'ajout au panier